Ciel d'azur, darse d'huile et un "petit deux"
idéal pour les néophytes

C'était le triomphe des lasers

Joli pas de deux

Ballet des esquifs qui se croisent,
des voiles qui se gonflent joliment sur les miroitements de l'eau

 

Mais les réalités terrestres n'ont pas été perdues de vue :
A la sandwicherie : Françoise
Au barbecue officiait maître Roger : Au menu : cailles au romarin et côtes d'agneau grillées

Il n'y eu qu'un chavirage : le Papyrus amarré au ponton coula corps et bien mais fut renfloué
in fine par Jacqueline et réarrimé fermement.

Et le soleil se laissa tomber dans la darse.